Les pathologies de la main les plus fréquentes

Syndrome du canal carpien, Doigt à ressaut, Maladie de Dupuytren, rhizarthrose ou arthrose du pouce. Nous traitons toutes les pathologies liées à la main.

Notre proximité au centre hospitalier SOS Mains de Lesquin nous permet de suivre les évolutions de ces pathologies et ainsi adapter nos techniques et nos équipements en fonction.

Rhyzarthrose

rhizarthrose

La rhizarthrose ou arthrose trapézo-métacarpienne est une arthrose de la base du pouce. Elle correspond à l’usure chronique du cartilage entre le trapèze (os du poignet) et le premier métacarpien (os du pouce). C’est une affection souvent bilatérale (elle touche les deux pouces).

Maladie de Dupuytren

Maladie de Dupuytren

La maladie de Dupuytren est une maladie évolutive qui entraîne une flexion progressive et irréductible d’un ou plusieurs doigts de la main. Cette contracture chronique touche préférentiellement les quatrième et cinquième doigt.

Epicondylite

Une épicondylite est en réalité une tendinite du bras qui se caractérise par des douleurs du coude. Elle est provoquée par l’atteinte des muscles et plus particulièrement des tendons permettant de les fixer sur l’épicondyle.

Pour plus d’information

Contactez nous au 03.20.55.72.16

Fracture du métacarpien

Le syndrome du canal carpien résulte de la compression du nerf médian au poignet (voir schéma). Dans le poignet, le nerf médian et les tendons fléchisseurs des doigts traversent un « tunnel » nommé canal carpien. Ce canal est relativement restreint. Toute condition qui réduit cet espace, par exemple de l’inflammation, entraîne une compression du nerf médian. Certains mouvements des doigts, surtout du pouce, se contrôlent alors moins bien ou plus du tout. Les sensations dans la main peuvent aussi être modifiées.

Section tendineuse extenseur

Les tendons extenseurs sont les tendons situés à la face dorsale de la main et des doigts, ils permettent d’étendre le poignet et les doigts.

 Il existe 2 types de lésion des tendons extenseurs en urgence, les plaies cutanées avec section tendineuse et les ruptures tendineuses qui surviennent dans les suites d’un mouvement contraint de flexion sans plaie de la peau

Le pronostic de ces lésions dépend de leur siège, de la qualité de la réparation et de l’immobilisation post-opératoire.

Tendinite de Quervain

Il s’agit d’une inflammation de la gaine synoviale entourant deux tendons allant au pouce(long abducteur et court extenseur); cette inflammation est appelée ténosynovite.

Les deux tendons cheminent dans un tunnel, au bord externe du poignet, au contact de la pointe de l’extrémité du radius(styloïde). L’inflammation est due à l’épaississement des tendons dans ce tunnel non extensible ce qui entraine un frottement et la dégradation des tendons.

Pour plus d’information

Contactez nous au 03.20.55.72.16

Canal Carpien

Fracture du métacarpien

Les fractures des os de la main sont très diverses et variées, le chirurgien va les définir selon la zone de l’os fracturé, la complexité du trait de fracture et son aspect radiologique. Bien sûr de nombreux traumatismes sont responsables de fractures multiples des os de la main.

Les fractures des os de la main surviennent le plus souvent suite à des traumatismes par chute, choc ou écrasement. Plus rarement elles se produisent après un choc minime ou sans traumatisme sur un os pathologique (fragilisé par une tumeur osseuse)

Section tendineuse fléchisseur

C’est le fléchisseur commun profond (FCP) qui fléchit la 3° phalange et le fléchisseur commun superficiel (FCS) qui fléchit la seconde. Ces tendons sont contenus, tout le long du doigt, dans une succession de poulies. Pour le pouce il n’existe qu’un seul tendon, le long fléchisseur du pouce (LFP)

Les tendons fléchisseurs du poignet ou des doigts sont les tendons situés à la face antérieure de l’avant-bras (paume de la main), ils permettent de fléchir (plier) le poignet et les doigts.